Marie Bishara veut faire connaître le "chic égyptien"

 
Par Marion Deye - Publié le 03 juillet 2008 | L’Usine Nouvelle n°3108
Redonner au textile égyptien sa notoriété internationale est une évidence pour Marie Bishara, la vice-présidente de BTM et de Marie Louis, les deux marques emblématiques du groupe de textile égyptien Bishara. Ses atouts : une entreprise familiale solide, fondée par son père en 1961, 1 300 salariés, quatre usines de production et une chaîne de magasins où travaillent 200 personnes. Ses armes de départ : une parfaite connaissance du textile dans lequel elle a baigné depuis son plus jeune âge et un succès commercial avec sa première collection de prêt-à-porter lancée en 1989, lorsqu’elle rejoint l’entreprise de son père. « Notre société est complètement intégrée : on dessine, on tisse, on imprime, on fait les finitions, on fabrique le prêt-à-porter, énumère la dirigeante. Cela nous assure un contrôle total de la production et une grande réactivité. » Le groupe, certifié ISO 9001, 9002 et 1400, travaille également pour de grands groupes américains comme Calvin Klein.
Mais pour cette dirigeante de 42 ans, la conquête de nouveaux marchés passera obligatoirement par la valorisation de la créativité égyptienne. « Nos atouts sont réels. Le fil de coton égyptien est le plus noble du monde et nous avons un vrai savoir-faire technique et artistique, en matière de tissage, de broderie », explique cette ancienne diplômée des Beaux-Arts du Caire et de l’école parisienne Esmod. Marie Bishara est convaincue de l’avenir du label « made in Egypt » comme symbole de la mode contemporaine. « Ces trois dernières années, notre pays a beaucoup changé, il s’est ouvert aux investisseurs étrangers. De plus en plus d’entreprises viennent s’implanter en Egypte pour bénéficier de notre savoir-faire », raconte-t-elle. Ce dynamisme nouveau donne des ailes à la chef d’entreprise. « Nous voulons maintenant développer nos marques en Europe », explique-t-elle. Sa présence à la « Semaine des créateurs » à Paris en septembre prochain et ses projets de partenariats avec des showrooms et des grands magasins parisiens en sont la meilleure preuve.

Email This